affiche termites.jpg

Prévenir et lutter contre la prolifération des termites dans nos maisons

Notre site protectiontermites.fr a pour vocation de vous informer sur les termites : leur organisation, leur alimentation, leur mode de propagation...

Mais il répond aussi aux interrogations sur les moyens de lutter efficacement contre ces insectes nuisibles et sur les obligations légales du propriétaire dont la maison est infestée.

Une grande campagne de sensibilisation au danger de la prolifération des termites a lieu actuellement en région PACA et en Occitanie. Des techniciens passeront pour effectuer des diagnostics parasitaires gratuits dans les zones impactées par ce fléau.

Tout savoir sur les termites

Les termites

Les Termites sont des insectes primitifs de couleur blanchâtre, et de petite taille (5 à 8 mm de longueur pour une largeur de l'ordre du mm), d'où leur surnom de "fourmis blanches". Ils sont qualifiés d' insectes "sociaux", car ils vivent en colonies organisées, tout comme les abeilles, les guêpes, ou les fourmis. Leurs colonies sont souvent très importantes et chaque individu y joue un rôle bien précis en fonction de la "caste", et donc du groupe social dont il dépend.

Les plus nombreux sont les termites ouvriers. Chargés de nourrir le reste de la colonie (larves, soldats, reproducteurs) ils sont en constante activité. Invisibles et silencieux, ils sont difficiles à détecter.

 

De par le monde on connaît près de 2000 espèces de termites, mais la grande majorité d'entre-elles vit dans les régions tropicales et équatoriales où les dégâts causés sont considérables. En France, 6 espèces (très ressemblantes) sont connues pour être dommageables à l'habitat.

Les termites ne s'installent, et ne prolifèrent, que là où l'eau leur est accessible. A cet égard la présence de nappes phréatiques superficielles (les puits en sont un bon indicateur), constitue un facteur éminemment favorable, tout comme la proximité de marais, de cours d'eau, de plans d'eau, de sources, et en règle générale de tout facteur générateur d' humidité.

 
 

Organisation sociale et alimentation

Leur organisation

Les termites ont une grande cohésion sociale, à l'image des fourmis. Ils font preuve d'une grande intelligence collective. L'organisation des termites en "castes" remonte à au moins 100 millions d'années.

 Assimilables à des "groupes sociaux" elles comprennent les "ouvriers" (les plus nombreux) les "nymphes" (futurs reproducteurs) les "soldats" (pour la défense de la colonie) et enfin le "couple royal" (chargé de la reproduction).

Leur alimentation

Ils sont xylophages, autrement dit, ils se nourrissent de cellulose qu’ils trouvent dans le bois, dans le papier, le carton, ainsi que dans d’autres matériaux dérivés du bois comme les panneaux.

Leur mode de propagation

500 Terry Francois Street, San Francisco, CA 94158

info@mysite.com  /  Tel. 123-456-7890

Les termites souterrains rencontrés en France utilisent principalement deux modes de propagation naturelle :

  • l'envol, généralement une fois l'an, d'adultes sexués (aussi appelé essaimage), qui vont quitter leur colonie pour en fonder de nouvelles ;

  • et le marcottage (aussi appelé, à tort, bouturage), qui correspond à une propagation de proche en proche via un réseau de galeries souterraines d'ouvriers parfois accompagnés d'autres castes (soldats, nymphes, néoténiques). Ces groupes d'individus peuvent se retrouver séparés volontairement ou accidentellement de la colonie d'origine et fonder une nouvelle colonie.

  • Un troisième mode de propagation s'apparente au bouturage chez les végétaux et correspond à une dissémination par l'homme : transport de terre, de gravats ou de matériaux cellulosiques contaminés (bois de chauffage et de construction, papiers, cartons, etc.).

 
 
Carte des départements infestés par les termites

Les départements infestés

En 20 ans, l'invasion s'est intensifiée et la situation est devenue alarmante.

Si les zones côtières et la région parisienne sont les plus touchées actuellement, on observe une progression régulière des termites vers le Nord et l'Est. Le nombre de zones infestées et de dégâts causés aux habitations augmente.

Aujourd'hui, on dénombre 54 départements français infestés.  

La législation

Habitat contenant des termites

Dans les zones contaminées par les termites ou susceptibles de l'être à court terme, le maire peut obliger le propriétaire ou le syndic de copropriété à faire réaliser un diagnostic. Des travaux d'éradication doivent si besoin être réalisés. Ces zones sont fixées par arrêté préfectoral. En dehors de ces zones, tout occupant qui remarque des indices révélant la présence de termites dans son logement doit en faire la déclaration en mairie.

Vérifié le 26/04/2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre), Ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales

Obligation de fournir un état relatif à la présence de termites

Dans les secteurs où des foyers de termites sont identifiés, le maire peut obliger le propriétaire ou le syndic de copropriété à faire réaliser un diagnostic.

Cette injonction est prise par arrêté du maire et notifiée au propriétaire ou au syndic de copropriété pour les parties communes de l'immeuble.

Le propriétaire ou le syndic de copropriété doit adresser au maire une copie du diagnostic par lettre recommandée avec avis de réception ou la déposer contre récépissé.

Identification de la présence de termites

Tout occupant (locataire, par exemple) qui dispose d'indices révélant la présence de termites dans son logement (présence d'une galerie-tunnel dans un mur...) doit en faire la déclaration en mairie.

En l'absence d'occupant, c'est au propriétaire d'en faire la déclaration.

Pour les parties communes des immeubles en copropriété, c'est le syndic de copropriété qui doit faire cette déclaration.

L'occupant doit informer, par tous moyens, le propriétaire du logement qu'une déclaration de la présence de termites a été faite en mairie.

Pour bien identifier la présence de termites, il est recommandé au propriétaire du logement ou au syndic de copropriété de faire réaliser un diagnostic.

Pour en savoir plus : Lutte contre les termites, insectes xylophages, mérules et champignons lignivores | Ministère de la Transition écologique (ecologie.gouv.fr)

 

"Ce n'est pas parce que le baobab brille au soleil qu'il n'y a pas de termites à l'intérieur."

Proverbe africain

 

Comment lutter ?

La barrière anti-termites

Un des moyens les plus efficaces pour lutter contre les termites est d’installer une barrière anti termites lors de la construction de votre maison. Il existe deux types de barrières physiques ou chimiques : 

- Les barrières anti termites chimiques utilisent une substance chimique implantée directement dans un sol en béton, et/ou autour du périmètre de votre maison. Les termites sont tenus à l’écart de votre demeure la préservant ainsi d’une invasion.

- Une barrière anti termites physique revient à positionner une feuille de protection plastifiée et traitée sous les fondations de votre maison au moment de sa construction. Cette protection empêchera les termites souterrains d’atteindre votre logement via le sol et les fondations.

L' injection

L'injection de produits certifiés est réalisée par des entreprises professionnelles. Les techniciens perforent les parties de bois contaminées, posent des injecteurs tous les 20 à 30 cm, et injectent un produit insecticide dans les trous réalisés.Ces traitements permettent d'éliminer efficacement les termites dans les murs, les charpentes, les huisseries intérieures telles que portes et fenêtres. 

La pulvérisation

Une double micro-pulvérisation générale et abondante sur les surfaces de toute la charpente permet à la fois d'éliminer les larves se trouvant en surface et surtout de protéger ultérieurement les bois contre une ponte en surface.

Le système de détection TermiProtect® 

Les pièges pour  termites TermiProtect® répondent plus à un besoin de lutte active qu’à un besoin de prévention. Ce système, utilisé dans des zones infestées, a pour objectif l’élimination des termites. Des pièges TermiProtect® sont disposés autour de votre propriété afin de mettre en place un cordon de détection et d'éradication.

Les termites sont attirés par le produit qui s’y trouve, l’ingèrent, et retournent contaminer toute la colonie.